20 oct. 2012

Tarte aux figues et noix fraiches

Quand l'automne et l'été font un pique-nique que mangent ils en dessert? Mais une tarte aux figues et aux noix fraiches bien sur ! :p


Je suis tombée sur les dernières figues et les premières noix de l'année en faisant mes courses, ça m'a donné envie de les marier dans cette tarte inter-saison. Pour la pâte j'utilise la recette de Marie-Claire dont j'ai toujours quelques abaisses d'avance dans mon congélateur. Je l'ai laissé décongeler une 20aine de minutes puis je l'ai étalée dans mon cercle à tarte (celui la fait 23 cm, vous pouvez utiliser un moule à tarte à fond amovible à la place).
On oublie pas de pré-chauffer le four à 200 degrés (chaleur tournante dans mon cas). Cette pâte est assez friable mais en bouchant les éventuels trous et en la modelant avec les doigts on arrive très bien à faire ce que l'on veut au final. Pour cette tarte j'ai délibéremment choisit de faire des bords et un fond épais pour avoir du craquant et le petit gout salé de la pâte bien présent à chaque bouchée. Il suffit de passer le rouleau sur le bord du cercle pour retirer l'excédent de pâte (dont vous pouvez faire des petits sablés histoire de ne pas gaspiller).

J'ai ensuite mélangé 70g de poudre d'amande avec 1 généreuse cuillère à café de cannelle en poudre et j'ai répandu le tout au fond de la tarte: A la cuisson la poudre d'amande absorbe le jus des fruits et permet de garder le craquant de la pâte, on obtient au final une sorte de frangipane gorgée de goût: miam! On incise les figues en croix, on les dispose sur le mélange amande-cannelle puis on dépose à l'intérieur de chacune une petite noisette de beurre. On saupoudre le tout de 2-3 cuillères à soupe de vergeoise blonde (la quantité de sucre est bien sur au goût et à réévaluer en fonction de la sucrosité des figues)


J'ai ensuite rajouté des demi cerneaux de noix fraiches un peut partout dans les interstices. J'ai chez moi des casse-noix très joueurs que je n'arrive à localiser qu'à la condition que je n'ai pas de noix à casser. Aujourd'hui ne fut pas une exception et ça s'est donc finit à l'ancienne: Avec un caillou dans le  creux d'une dale de la terrasse...

J'ai du mettre une 10aine de noix au total (et j'aurais pu me lâcher un peu plus d'ailleurs réflexion faite). J'ai ensuite versé un mince filet de miel sur le dessus de la tarte et hop au four pour 20 minutes.


Après 5 minutes de refroidissement j'ai fait glisser la tarte sur un plat de service et j'ai retiré le cercle. Et voila  il ne restait plus qu'à déguster, tiède ou froid selon les envies de chacun !

Cette tarte m'a rappelé mon enfance nourrie de Figolu, les noix fraiches légèrement torréfiées apportent de la rondeur et du croquant et le goût légèrement salé de la pâte vient contrebalancer le sucre de la garniture. A essayer de toute urgence !


4 commentaires:

griotte a dit…

Miam .... ça fait envie. J'ai de la pâte de Marie-Claire au congel (hier j'ai fait sa bourdaloue aux poires, un régal aussi), des noix, et on a un figuier abandonné juste en face de la maison, ses figues sont délicieuses , mais personne ne les cueille, que nous ^^.
Je vais faire ça dans la semaine, ça va plaire à mon mari !

Laurence Lamboursain a dit…

Ralala, la chance d'avoir un figuier pas loin de chez soit, moi je déménagerais dedans je pense !

griotte a dit…

Je l'ai faite hier soir, c'est un pur régal, le fondant des figues relevé par le croquant des noix ; je n'ai pas mis de miel, mon mari a horreur de ça (j'essaierai un jour où il ne sera pas là hihi) et donc un peu plus de sucre. Troooooop boooooon .......... merci Laurence !

Laurence Lamboursain a dit…

Tu peux remplacer le miel par du sirop d'Agave si monsieur préfère, on en trouve maintenant en super-marché ;)

Contente que ça vous ai plut, ça change un peu des tartes classiques d'Automne :)

Enregistrer un commentaire

N’hésitez pas à laisser un petit mot ;)

Fourni par Blogger.
Blog contents © Tarte en Cuisine 2010. Blogger Theme by Nymphont.